Les stratégies de stimulation du langage

 

Les stratégies de stimulation du langage - Annie Fournier Orthophoniste

Comment faire pour accompagner l’enfant dans le développement du langage et de la communication ?

Pour stimuler le développement du langage, il y a les stratégies de stimulation naturelles c’est-à-dire les moyens que l’on emploie déjà spontanément dans le quotidien et qui vont aider l’enfant à parler.

1) Imiter.

Le parent imite les actions, les gestes, les sons ou les mots de l’enfant. Cette stratégie nous permet de rejoindre le niveau de l’enfant, de se rapprocher de son monde et de capter son attention. De cette façon, nous lui montrons que nous sommes intéressés par ce qu’il exprime.
Cette stratégie incite aussi l’enfant à imiter le parent à son tour parce qu’il se retrouve dans un contexte connu et familier plus facilement accessible pour lui.

2) Nommer.

Le parent nomme les objets, les personnes, les animaux, les actions ou les lieux qui sont dans l’environnement de l’enfant. C’est une façon de montrer que nous sommes attentifs à l’enfant. L’enfant entend le mot et voit l’objet ou l’action. Il peut ainsi faire le lien entre le mot et le contexte.

C’est important d’utiliser le bon mot de vocabulaire et d’éviter les mots que l’on croit plus faciles, mais qui ne sont pas adéquats (ex : « toto » pour auto, « méner-méner » pour promener, « kiki » pour biscuit).

3) Répéter.

Le parent reprend souvent les mêmes mots et les mêmes phrases. De cette façon, on donne l’occasion à l’enfant d’entendre et de dire le même mot plusieurs fois.

Cette stratégie permet l’apprentissage et la compréhension des mots et des phrases. Il faut utiliser des phrases courtes et simples, mais complètes.

4) Créer des situations.

Le parent organise l’environnement afin de favoriser la communication chez l’enfant. Par exemple, placer des jeux à la vue mais hors de portée, donner la collation un morceau à la fois, oublier de donner un objet (suce, doudou, cuillère).

Ces situations placent l’enfant dans un contexte où il a besoin de quelque chose et l’incitent à communiquer pour l’obtenir.

Comment faire pour travailler les difficultés de langage de l’enfant?

Pour aider l’enfant à évoluer au niveau du langage, il y a les stratégies de stimulation spécifiques c’est-à-dire les moyens à mettre en place pour favoriser l’apprentissage des sons, des mots et des phrases.

1) Raconter.

Le parent raconte ce qu’il fait et ce que l’enfant fait. Cette stratégie permet de créer un moment pour partager une activité avec l’enfant. Ainsi, le langage utilisé pendant l’activité devient très significatif pour l’enfant qui y porte alors un plus grand intérêt.

2) Reformuler.

Le parent reprend les mots de l’enfant en corrigeant les erreurs au niveau des sons ou des phrases. Cette stratégie permet à l’enfant d’entendre la bonne formulation sans lui mentionner qu’il s’est mal exprimé. L’enfant peut comparer sa production avec le modèle de l’adulte. On peut aussi ajouter un mot à l’énoncé de l’enfant pour l’aider à progresser vers une phrase plus longue.

Ex : Enfant : « bajon » Adulte : «Oui, ballon. Le ballon roule. »

3) Inciter.

Suite à la reformulation, le parent incite l’enfant à reprendre le modèle qu’il lui a donné, par une question ou un choix de réponse.

Ex : Qu’est-ce que c’est? Qu’est-ce qui arrive? C’est une auto ou un ballon?

À quel moment peut-on utiliser les stratégies de stimulation du langage?

La stimulation du langage doit se faire lorsque la situation est agréable :

  • quand l’enfant amorce la communication
  • quand on a le temps d’être attentif à l’enfant
  • quand on a compris le message de l’enfant
  • quand on peut répondre à la demande de l’enfant.

Les routines de la journée sont des bons moments pour la stimulation du langage parce que ce sont des moments connus de l’enfant. Ce dernier est donc plus attentif aux éléments de langage présentés.

À tous les jours, utilisez au moins une routine pour stimuler les sons, les mots ou les phrases. Les progrès ne tarderont pas à se manifester!

Votre enfant a des difficultés de langage, une orthophoniste agréée saura vous guider et vous aider.